Patrice Baubeau, Chantal Cossalter et Catherine Omnès (dir.)

 

À la fin des années 1970, dans une France confrontée à l’irruption du chômage de masse, l’avenir de l’emploi bancaire suscita des inquiétudes qui ne se réalisèrent pas. Mutatis mutandis, la France de 2009 se trouve faire face aux mêmes questions. Mais, la grande vague de bancarisation des ménages est passée et la crise actuelle est précisément partie du secteur bancaire. La tendance, amorcée au XIXe siècle, de la croissance de l’emploi bancaire, jusqu’aux 380 000 postes actuels, serait-elle désormais menacée ?

Le but de cet ouvrage est de montrer, à partir d’études précises, comment les entreprises du secteur bancaire ont géré cette croissance de l’emploi. On y retrouvera donc l’ouverture, souvent difficile, à des populations « nouvelles », femmes, jeunes, étrangers. On y observera la diversification des métiers, parfois embrouillée dans les jargons gestionnaires à la mode, mais aussi le souci de maintenir des écarts salariaux qui, plus que de différences de qualification, témoignent de véritables barrières internes délimitant des statuts. On y percevra, enfin, la complexité des évolutions économiques et sociales, qui se traduisent à la fois par une floraison permanente d’emplois et la difficulté à établir une règle sociale commune à tous ces métiers.

Sommaire

  • Préface, Jean-Pierre Lorenzi
  • Introduction générale. Le salariat bancaire : représentations et identités du XIXe siècle à 1974, Catherine Omnès
  • Les négociations collectives dans le secteur bancaire, Annette Jobert et Laure Machu 
  • Les migrants de Tunisie et la banque : genre et nationalité des emplois bancaires, Anne-Sophie Bruno 
  • La modernisation des banques : la fin des employé(e)s ?, Chantal Cossalter 
  • L’informatisation et les métiers bancaires, Cédric Neumann 
  • Hiérarchisation et précarisation salariales : le Crédit national, 1940-1970, Patrice Baubeau 
  • Le métier d’analyste financier dans les banques, 1950-1980, Marie-Geneviève Kirchhof-Masseron 
  • Le conseiller financier de la Banque postale : une professionnalisation entre ruptures et continuités ?, Nadège Vezinat
  • D’un rapport salarial favorable à un autre. Les professionnels de la bourse, 1970-2000, Olivier Godechot et Paul Lagneau-Ymonet 
  • Conclusions générales. Le poids des structures et l’argument du choc, Patrice Baubeau
  • Les auteurs


2009 – 220 pages – Format : 15,5×24 cm
isbn : 978-2-84016-041-0 – Prix : 18€
Langue : français – Diffusion PUF