Julien du Bouchet et Christophe Chandezon (dir.)

 

L’Interprétation des songes d’Artémidore de Daldis, composée à la fin du IIe siècle de notre ère, est le seul ouvrage antique du genre qui nous soit parvenu dans son intégralité. C’est une source d’information irremplaçable et pourtant encore mal exploitée sur les attentes, les craintes, les représentations des contemporains d’Artémidore et sur le monde dans lequel ils vivaient. C’est aussi un exemple de guide interprétatif comme on en trouve dans de nombreuses civilisations et à maintes époques historiques, mais jamais à un tel degré d’élaboration ni avec une telle complexité d’analyse.
Ce recueil rassemble six études portant sur Artémidore et son traité, ainsi que sur sa postérité. Il s’agit de situer l’auteur dans le paysage religieux de son temps et par rapport aux courants philosophiques qui dominent la scène intellectuelle de son époque ; d’explorer les thèmes reflétant les préoccupations et les activités de ses contemporains (le théâtre, l’argent, la mort) ; il s’agit enfin de présenter l’onirocritique byzantine qui se différencie de celle d’Artémidore tout en étant son héritière.

Sommaire

  • Avant-propos
  • Introduction. Artémidore : le cadre historique, géographique et social d’une vie
  • Artémidore, Daldis et les divinités locales sur les émissions provinciales romaines, Frédéric MAFFRE
  • Artémidore et la philosophie de son temps, Brigitte PÉREZ-JEAN
  • Le rêve et la mort dans les Oneirokritika d’Artémidore, Gregor WEBER
  • Artémidore et le théâtre, Danièle AUGER
  • L’argent et le crédit dans le monde d’Artémidore, Christophe CHANDEZON
  • Regards sur l’onirocritique byzantine, Anne-Marie BERNARDI
  • Bibliographie


2012 – 244 pages – Format : 15×21 cm
isbn : 978-2-84016-080-9 – Prix : 25€
Langue : français – Vente directe, nous contacter