Coordination éditoriale de Driss Ablali, Frédérique Sitri
Ce volume est un hommage à la chercheuse, mais aussi à la « personne » qu’était Claudine Normand, avec la curiosité et la rigueur intellectuelles, la générosité et l’attention aux autres et à chacun en particulier qui la caractérisaient. Les textes que l’on va lire s’inscrivent dans un dialogue interrompu par sa mort et la plupart se font l’écho de discussions qu’elle a eues avec leur auteur – lors d’un colloque ou d’une journée d’études, après un séminaire, dans une salle des professeurs à l’université, dans un café… Ils nous restituent quelque chose de sa présence et pour certains mêmes de sa voix, de son écriture, quand ils prennent pour objet un de ses ouvrages (Antoine Ruscio), une note manuscrite (Márcia Romero et Valdir Flores) ou une de ses expressions (Dominique Ducard). Il se clôt par la retranscription par Philippe Depondt des notes qu’elle avait prises en vue d’un colloque en hommage à Gilbert Lazard, notes interrompues par la mort avant qu’elle ait pu leur donner la forme d’un texte.

Sommaire

Des études saussuriennes à la grammaire douce
Driss Ablali, Frédérique Sitri

L’histoire d’un truc
Dominique Ducard

Vouloir dire
Jean-Jacques Franckel

Rendre visible des réalités linguistiques
Claire A. Forel

Sémiologie de la chaleur
Sémir Badir

D’« autonomie » à « citoyenneté » : le lexique comme indicateur de l’évolution de l’éducation
Mustapha Krazem

Le linguiste et l’invention du langage
Márcia Romero

Système et systématicité chez Ferdinand de Saussure
Estanislao Sofia

Du signifiant comme structure : Lacan lecteur de Saussure
Anne Gaëlle Toutain

Greimas lecteur de Saussure
Michel Arrivé

Sur la notion de « sujet » chez Benveniste
Irène Fenoglio

Benveniste, théories d’un enchantement
Patrick Dahlet

Une lecture de Métaphore et concept
Antoine Ruscio

Rencontre empêchée à Duino : témoignage à partir de bribes
Philippe Depondt


2017 – 240 pages – Format : 17×24,5 cm
isbn : 978-2-84016-276-6 – Prix : 15€
Illustration N&B – Langue : français