Édition dirigée par Mathilde Lequin

Ce volume analyse différentes manières de penser l’humain aujourd’hui, dans la diversité des disciplines qui le prennent pour objet. La philosophie, l’anthropologie, la préhistoire, la paléoanthropologie, la psychologie ou encore la biologie s’emploient tour à tour à définir, à décrire et à raconter l’humain. La définition, la description et la narration sont ici appréhendées comme trois modalités de la connaissance de l’humain qui traversent les sciences humaines comme les sciences du vivant. En faisant émerger des problèmes communs à ces différents domaines de savoir, cet ouvrage collectif questionne la possible unité des sciences relatives à l’humain, ainsi que la place de l’anthropologie philosophique dans cette approche transdisciplinaire.

Sommaire

Introduction : Définir, décrire, raconter l’humain
Mathilde Lequin

Partie 1 – Etre humain
Peut-on encore définir l’être humain ?
Francis Wolff ;
L’homme ontologique et l’homme anontologique
Jean-Michel Salanskis ;
Humains et non-humains : enjeux philosophiques d’une question anthropologique
Camille Chamois

Partie 2 – Devenir humain
Penser l’humain à partir de son évolution
François Marchal ;
Définir l’humain, définir la bipédie.
De la philosophie à la paléoanthropologie
Mathilde Lequin ;
Penser l’humain à travers ses premières productions graphiques.
Réflexions sur l’image paléolithique et son étude
Ségolène Lepiller ;
Un récit sans histoire. La psychologie évolutionniste jugée par la phénoménologie
Étienne Bimbenet ;

Partie 3 – Espèce, individus, personnes
L’effet prométhéen. Narrations du manque dans l’anthropologie de Hans Blumenberg
Marion Schumm ;
Anthropologie existantiale, Anthropologie radicale
Albert Piette ;
Forces et faiblesses de la théorie narrative de l’identité personnelle
Loraine Gérardin-Laverge et Denis Forest

Bibliographie générale


2018 – 264 pages – Format : 13,3 x 20 cm
isbn : 978-2-84016-296-4 – Prix : 10€
Langue : français/italien