George Ainslie – Traduction d’Anthony Ferreira

La théorie de l’escompte hyperbolique, à l’origine de nombreuses controverses en psychologie, économie et philosophie de l’esprit, a pour origine une étonnante découverte expérimentale : nous dévaluons un événement futur donné selon un taux variable qui dépend de la distance dans le temps de son occurrence attendue.
Nos préférences sont donc instables. L’idée même de préférence temporaire va à l’encontre de la théorie conventionnelle de l’utilité, mais offre des solutions radicales aux problèmes qui la minent : pourquoi cédons nous aux addictions, compulsions, mauvaises habitudes ? Qu’est ce que la volonté ? Avons nous besoin d’un tel concept ? Les individus sont alors plus des populations d’agents en négociation, que des structures de commandement hiérarchisées. Ce qui donne naissance à ces populations, les contraint, permet de mieux comprendre les conduites et les interactions humaines,les comportements nuisibles à nous même, l’expérience de notre volonté, l’excès de contrôle, la duperie de soi, l’altruisme, le sadisme, la « construction sociale » des croyances… Nos réponses à la menace de notre propre inconsistance forment le tissus même notre culture.
Ce livre intègre allie psychologie expérimentale, philosophie de l’esprit, micro-économie et science de la décision pour explorer notre irrationalité. Cette traduction française s’accompagne d’une longue préface de l’auteur qui remet à jour le contenu de l’ouvrage à la lumière des plus récentes avancées.

Sommaire

Préface à l’édition américaine
Préface à la traduction française

Partie I
Les échecs de la volonté : l’énigme de l’akrasie

1. Introduction
1.1 Une brève histoire des comportements nuisibles à soi-même
1.2 Comment étudier les comportements nuisibles à soi-même
1.3 Résumé

2. La dichotomie à la base de la science de la décision. Faisons-nous des
choix par désir ou par jugement ?
2.1 L’addiction est-elle une erreur ou une simple préférence ?
2.2 L’addiction vient-elle de processus qui violent les lois ordinaires
de la motivation ?
2.3 Résumé

3. La distorsion dans notre évaluation du futur
3.1 La courbe hyperbolique de l’escompte des événements futurs
3.2 Implications de l’escompte hyperboliques
3.3 L’adaptabilité de l’escompte hyperbolique
3.4 Résumé

4. La distorsion peut créer des comportements involontaires : douleurs,
appétits, émotions
4.1 Intervalles de durée des préférences temporaires
4.2 Les intérêts entrent en compétition pour la sélection
4.3 Une émotion est une sorte d’appétit qui ne vise pas d’objet
4.4 Résumé

Partie II
Une anatomie de la volonté : les éléments du marchandage inter-temporel

5. Interactions élémentaires entre intérêts
5.1 Comment les intérêts se lient les uns aux autres
5.2 Le talon d’Achille de la volonté
5.3 Résumé

6. Marchandage sophistiqué entre intérêts internes
6.1 Règles explicites
6.2 Approximation des évaluations « rationnelles »
6.3 Résumé

7. L’expérience subjective du marchandage inter-temporel
7.1 Pourquoi ignorons-nous que nous marchandons avec nous-mêmes ?
7.2 Le marchandage inter-temporel demande-t-il trop d’effort ?
7.3 Tous nos espoirs de maîtrise de soi doivent-ils être misés
à chaque choix ?
7.4 Résumé

8. Réunir les preuves d’un système motivationnel non linéaire
8.1 Preuves issue d’expériences directes
8.2 Preuves issue d’une analogie relationnelle
8.3 Preuves issues d’expérimentation sur l’intention
8.4 Résumé.

Partie III
L’ultime faillite de la volonté : rien n’échoue comme le succès

9. Le revers de la volonté
9.1 Les effets secondaires de la volonté
9.2 Conséquences pratiques des effets secondaires de la volonté
9.3 Résumé

10. Une volonté efficace sape le désir
10.1 La limitation de l’émotion
10.2 Résumé

11. Le besoin de maintenir l’appétit éclipse la volonté
11.1 L’élaboration des croyances
11.2 L’énigme de l’expérience par procuration
11.3 L’approche indirecte en pratique
11.4 Résumé

Conclusion
Bibliographie


2018 – 341 pages – Format : 15 x 21 cm
isbn : 978-2-84016-306-0 – Prix : 20€
Langue : français