Jacques Vauclair

Psychologues comparatistes et éthologistes de la cognition ont transformé nos conceptions sur la communication et la cognition de l’animal. Les fondements historiques de leurs recherches sont abordés, en soulignant l’importance de la révolution darwinienne et ses conséquences sur l’étude de la continuité évolutive entre l’animal et l’homme. Les apports méthodologiques du behaviorisme et de la psychologie cognitive sont présentés en relevant les difficulté inhérentes à l’étude d’animaux ne pouvant recevoir de consignes verbales.
Les traitements cognitifs de leur environnement physique et ceux de leurs relations sociales sont exemplifés avec des données issues essentiellement de l’étude des primates. L’identification de leurs états mentaux est aussi discutée en pointant les ressemblances et les différences entre la communication animale et le langage articulé humain. La question éthique liée aux droits des animaux et aux devoirs de l’homme à leurs égards est discutée. Les approches en cognition comparée s’avèrent indispensables pour saisir la nature de la cognition humaine, conçue comme le produit indissociable de l’histoire individuelle de chaque humain et de son passé phylogénétique.

Jacques Vauclair, professeur émérite de psychologie du développement et de psychologie comparée à l’université d’Aix-Marseille, médaille d’argent du CNRS et membre honoraire de l’Institut universitaire de France.

Sommaire

I – De la tabula rasa à la théorie de l’évolution
II – De l’éthologie à l’étude de la cognition animale
III – Penser la comparaison homme-animal
IV – Traitement cognitif du monde physique
V – Traitement cognitif du monde social
VI – De la cognition au langage
VII – De l’animal à l’homme : droits et devoirs
Références complémentaires



2020 – 134 pages – Format : 12 x 18 cm
isbn : 978-2-84016-367-1– Prix : 10 €
Langue : français