button target= »_self » color= »orange » url= » » size= »normal » icon= »group »] Pascal Brier [/button]

Pour contribuer à une meilleure représentation des espaces de pratiques physiques et sportives, nous avons souhaité remonter aux sources. Avec ce livre, nous voulons décrire et comprendre la constitution d’une pratique de
l’activité physique pour les enfants et adolescents, déficients intellectuels. Il s’agit de repérer et analyser la façon dont se sont constitués et agencés les savoirs : « L’épistémologue doit donc trier les documents recueillis par l’historien. Il doit les juger du point de vue de la raison et même du point de vue de la raison évoluée » (Gaston Bachelard, La Formation de l’esprit scientifique). Nous voulons comprendre le présent par une étude du passé essentiellement critique.

Introduction générale
Avant-propos : pourquoi écrire cette histoire
Une histoire d’éducation physique
Le contexte de cette éducation physique
Partie 1 : La réforme hospitalière et médicale du xixe siècle comme élément d’apparition d’une spécialisation de la gymnastique médicale
La gymnastique comme moyen thérapeutique des spécialisations médicales
L’organisation médicale en France au xixe siècle
Le monopole de la médecine
Le processus de spécialisation médicale
L’hôpital et l’enfant malade
La situation du champ médical sous la IIIe République (1875-1940)
Une spécialisation médicale de la folie
Une médecine mentale polarisée par les courants philosophiques
La formation d’une corporation de médecins spécialistes : les aliénistes
La pénétration de la gymnastique dans le champ médical
La gymnastique orthopédique pour les enfants « sourds »
(à partir de 1818)
La gymnastique chirurgico-orthopédique pour les enfants « difformes »
(à partir de 1825)
La gymnastique médico-pédagogique pour les enfants « idiots »
(à partir de 1838)
La gymnastique kinésithérapeutique pour les enfants « choréiques »
(à partir de 1845)
La gymnastique rationnelle et hygiénique pour les enfants « scrofuleux »
(à partir de 1847)
La gymnastique raisonnée ou rééducation motrice des enfants « ataxiques » (à partir de 1885)
La gymnastique médico-psychologique des « malades mentaux »
(à partir de 1890)
Un processus multiforme de spécialisation médicale
des pratiques corporelles
La formation d’un espace des usages médicaux de la gymnastique
L’émergence d’une aire médico-pédagogique et sportive
La constitution de la kinésithérapie en France
Un espace des positions des spécialités et de la gymnastique médicale
Partie 2 : Le processus d’apparition de la gymnastique
médico-pédagogique asilaire pour les enfants « idiots »

Le traitement moral comme une analogie pédagogique
L’émergence d’un premier paradigme de l’enfance anormale
L’idiotie, une espèce particulière de l’aliénation mentale
Un élément de rupture épistémologique
Une infirmité des signes
Un développement anormal
De l’occupation des aliénés à l’éducation spéciale des enfants « idiots »
Le traitement moral des aliénés, une analogie pédagogique
Les premières expériences du traitement moral des aliénés
Les médecins promoteurs d’une éducation spéciale pour les enfants idiots
Les premières expériences d’écoles asilaires pour enfants « idiots »
L’apparition d’une méthode d’éducation spéciale
La production éphémère d’une méthode
L’officialisation d’une instruction générale pour les enfants « idiots »
Le projet novateur de Séguin
La gymnastique comme activité centrale de la méthode
Le délaissement des enfants « idiots »
La situation des asiles vers la fin du xixe siècle
L’élaboration du modèle médico-pédagogique
L’entreprise politique de réforme en faveur des enfants « idiots »
La section spéciale des enfants « idiots » de Bicêtre
Le cursus médico-pédagogique de l’asile-école de Bicêtre
L’apogée du modèle médico-pédagogique asilaire
L’âge d’or de la gymnastique médico-pédagogique
Le processus de légitimation de la gymnastique médico-pédagogique asilaire
Gymnastique médico-pédagogique et gymnastique scolaire, pratiques similaires
La gymnastique au centre d’une pédagogie active et concrète
De la construction à l’apparition de nouveaux enjeux
Partie 3 : De la gymnastique médico-pédagogique asilaire
à l’éducation physique scolaire expurgée

Le processus de sélection des anormaux comme facteur de disparition
de la gymnastique médico-pédagogique
La situation de l’enfance anormale à l’approche du xxe siècle
Le mouvement réformateur de la protection de l’enfance
Le mouvement de l’éducation physique
La délimitation du domaine de l’aliénation
Le mouvement médico-pédagogique asilaire
La situation de l’instruction scolaire dans les écoles de la République
Les événements préalables à la disparition
du mouvement médico-pédagogique asilaire
L’investissement de Bourneville dans le champ scolaire
Le développement d’une psychologie de l’enfant scolarisé
L’arriéré, la nouvelle préoccupation des réformateurs
La commission Bourgeois et le recensement des anormaux
La séparation des enfants anormaux
Du médico-pédagogique au psycho-pédagogique
La mesure de l’intelligence scolaire comme indicateur de séparation
La création des classes de perfectionnement
L’éducation physique des enfants arriérés
La fin d’un cycle
La disparition progressive des asiles-écoles
La fin de l’aliénisme et l’émergence de la psychiatrie infantile
L’émergence d’un nouveau concept de l’exercice physique
L’évolution de l’éducation physique
et l’émergence de nouvelles pratiques pour les enfants
La constitution d’un champ de l’enfance inadaptée
Conclusion
La constitution d’une sphère d’activité : l’éducation physique médico-pédagogique
Les étapes de la constitution de cet univers de pratiques
Le processus dynamique du modèle médico-pédagogique
Les conditions matérielles et économiques de cette forme de prise en charge
Les correspondances formelles de la gymnastique du xixe siècle
Bibliographie et index des noms
Les sources
Index des noms




2019 –440 pages – Format : 17 x 23 cm
isbn : 978-2-84016-331-2– Prix : 23€
Langue : français