Sous la direction de Étienne Anheim, Anne-Julie Etter, Ghislaine Glasson Deschaumes et Pascal Liévaux

Le patrimoine culturel recouvre une réalité complexe.
Il capte l’ensemble des problématiques de son époque. Il est le lieu où ne cessent de s’articuler des enjeux normatifs, sociaux, politiques, épistémologiques, où se reconfigurent en permanence les rapports entre passé, présent et futur et où les échelles varient, du local au global. L’ère numérique, avec les transformations qu’elle induit dans les processus de patrimonialisation comme dans l’étude des patrimoines, accroît cette complexité tout en appelant de nouveaux regards critiques. Telle est la perspective du présent ouvrage, qui déplie et déploie deux grandes thématiques. Il aborde d’abord les historicités, les spatialités et les reconfigurations temporelles du patrimoine, puis sa production sociale et enfin les médiations, appropriations et ressentis auxquels il donne lieu. Il traite ensuite de l’articulation entre matérialité, immatérialité et dématérialisation, en étudiant cette dernière et ses effets, l’évolution des connaissances sur la matérialité des œuvres, les usages du numérique pour l’accès au patrimoine et sa médiation.
Nourri d’un travail collaboratif d’ampleur, il met en lumière les nouvelles pollinisations entre le monde académique et les institutions culturelles patrimoniales et l’accroissement qualitatif qu’elles constituent. Il montre également que l’interdisciplinarité, si elle est conçue comme un processus de co-traduction et de co-construction, constitue un formidable levier pour l’avenir de la recherche sur les patrimoines.

Sommaire

Introduction
Les patrimoines en recherche(s) d’avenir


Temporalités, historicités, spatialités
Mise en visibilité des mémoires des migrations :
une patrimonialisation singulière ?
Michèle Baussant, Marina Chauliac, Irène Dos Santos,
Évelyne Ribert et Nancy Venel
Mettre en scène l’histoire : Revival et performance d’un
patrimoine musico-chorégraphique nord-indien
Julien Jugand
Patrimoines éphémères : un paradoxe ?
Bernadette Dufrêne et Alexandra Saemmer
Production sociale du patrimoine
Patrimoine matériel vs valeurs lettrées sur le marché de
l’art international des peintures et calligraphies chinoises
Yolaine Escande
Trajectoire patrimoniale des sites d’art rupestre sud-africains
Mélanie Duval
Petites aventures et grands défis de la restitution
patrimoniale interculturelle : quelques réflexions à partir
d’une expérience wayana (Guyane)
Valentina Vapnarsky

Médiations, appropriations, ressentis
D’une quête l’autre : la visite de Notre-Dame de Paris
Sylvie Sagnes
Que voit-on quand on regarde l’histoire ? Portraits de visiteurs
dans des expositions du centenaire de la Grande Guerre
Sylvain Antichan et Jeanne Teboul
La muséologie de la réception : une approche critique de
la patrimonialisation comme pratique sociale
Marie-Sylvie Poli
La dématérialisation, mythes et réalités
Manart : sélectionner, éditer, dématérialiser
les manifestes artistiques
Viviana Birolli et Camille Bloomfield
Matérialité éloquente. Réflexions sur la numérisation des
revues littéraires et artistiques de la fin du xixe siècle
Philipp Leu
Les bibliothèques numériques du labex OBVIL,
un patrimoine ?
Didier Alexandre
La conservation et la valorisation du patrimoine
photographique contemporain dé/re-matérialisé
Héloïse Conésa
Des cristaux d’argent aux pixels : l’oeuvre cinématographique
à l’époque de sa reproduction numérique
Alizée Lacourtiade

Connaissance, reconnaissance
de la matérialité des œuvres
Déchiffrer les lettres de Marie-Antoinette
Isabelle Aristide-Hastir, Valérie Nachef et
Florian Kergourlay
Recherches sur un matériau « pauvre ».
Le stuc polychromé de la Renaissance italienne
Anne Bouquillon, Marc Bormand, Gianluca Gariani,
Amra Aksamija et Patrice Lehuédé
Recherches interdisciplinaires sur l’armement
médiéval : l’exemple des bombardes de Meaux
Émilie Bérard, Philippe Dillmann, Enrique Vega,
Catherine Verna, Valérie Toureille et Sylvie Leluc
Les numérisations architecturales entre
complexité et intelligibilité
David Lo Buglio et Livio De Luca

Usages du numérique :
nouveaux accès et nouveaux devenirs patrimoniaux
Les usages sociaux du patrimoine en ligne :
l’exemple de la Grande Guerre
Valérie Beaudouin
Évolution des médiations patrimoniales et web
sémantique dans les musées : vers la construction
d’un espace culturel partagé ?
Brigitte Juanals et Jean-Luc Minel
Les sources de l’ethnomusicologie :
les outils du web de données pour une
médiation novatrice des archives sonores
et audiovisuelles
Pascal Cordereix, Aude Julien Da Cruz Lima,
Claire Schneider (1975-2016) et Audrey Viault
Un modèle sémantique pour l’interopérabilité
des données en conservation-restauration
des oeuvres du patrimoine
Luc Bouiller et Cheikh Niang

Conclusion
Les patrimoines en recherche(s) d’avenir
Les auteurs
Bibliographie


2019 –354 pages – Format : 15,5 x 24 cm
isbn : 978-2-84016-338-1 Prix : 25€
Langue : français