Textes réunis par Thomas Constantinesco,
Agnès Derail et Anne-Claire Le Reste

Tièdement accueilli à sa publication en 1857, The Confidence-Man, dernière prose que Melville publie de son vivant, n’en a pas fini de diviser la critique. « À qui se fier ? » demande le texte avec insistance.
« À personne », semble-t-on nous répondre. Et pourtant, la confiance règne à bord du Fidèle, car elle est la valeur-maîtresse qui règle les transactions plus ou moins frauduleuses dont l’enchaînement tient lieu d’intrigue à ce vrai/faux roman. Fiction, mensonge, vérité et confiance s’intriquent ici de façon indémêlable, tandis que Melville convie ses lecteurs à prendre part aux jeux d’une mascarade dont nous ignorons le mot de la fin

Sommaire

Introduction
The Confidence-Man: His Masquerade. Les fictions de la confiance
Agnès Derail
La chasse à l’oie sauvage
Pierre-Yves Pétillon
Originality, Reproducibility, Modernity: The Confidence-Man as Periodical
Katie McGettigan
“An inconsistency so extreme”: The Confidence-Man; or, The Last Word on Romantic Authorial Freedom?
Mark Niemeyer
The Confidence-Man ou la communauté en éclats
François Specq
Against a Sentimental Literature? Empathy, Pathos, and the Perils
of Emotional Truth in The Confidence-Man
Nicholas Manning
Cynicism and Politics in The Confidence-Man
Michael Jonik
« The lyre and the vine forever » :
l’Antiquité troublée dans The Confidence-Man
Ronan Ludot-Vlasak
Melville et Milton : agôn allusif dans L’Escroc à la confiance
Marc Midan
The Confident-Mute : His Mild Parade
Anne-Claire Le Reste
En guise d’épilogue
Philippe Jaworski
Bibliographie
À propos des auteurs


2020 – 204 pages – Format : 17 x 23 cm
isbn : 978-2-84016-358-9 – Prix : 13 €
Langue : anglais et français